Portakabin FRVisiter:
Subscribe to me on YouTube
France SITEMAP   
Portakabin FRVisiter:
Subscribe to me on YouTube
  • 0810 10 38 38


Les entreprises et leurs bâtiments, une longue histoire

07/12/2016

Même si les fonds propres et la trésorerie restent des indicateurs forts de la santé d’une entreprise, les deux derniers critères sont davantage aujourd’hui considérés comme des facteurs de risques que d’opportunité. Intéressons-nous plus particulièrement aux bâtiments.

Garder sa trésorerie disponible

Comme le chef de famille investit dans une maison plus grande à la venue d’un heureux évènement, le chef d’entreprise se doit d’accompagner les évolutions de sa structure en adaptant son parc immobilier. La croissance autrefois linéaire a fait place aujourd’hui à des formes d’évolutions qui rendent l’investissement dans la construction plus risqué.
Alors que l’achat d’un emplacement commercial convoité reste un bon investissement, peu d’entreprises investissent dans des bâtiments à fonction de bureau ou de stockage, au risque de voir fondre leur trésorerie ou leur capacité d’endettement future. Tout ce qui ne sert pas directement le client ou renforce la capacité de production est devenu accessoire.

L’entreprise à géométrie variable

Comme un foyer change de logement au cours de sa vie : appartement de jeune couple, maison avec jardin pour les enfants, appartement de centre ville pour la retraite… Le chef d’entreprise doit constamment adapter l’immobilier de sa société. Les aciéries autrefois installées dans les bassins miniers (Lorraines, Nord) sont aujourd’hui installées dans les grands ports industriels pour y recevoir le minerai et profiter de l’énergie des centrales nucléaires. L’environnement de l’entreprise est instable alors l’entreprise s’adapte en louant aujourd’hui la majorité de ses locaux. Cela remplace des immobilisations par des charges et diminue le résultat comptable. La location de bâtiments modulaires, solution flexible par excellence, permet d’adapter les locaux de l’entreprise à ses pics d’activité.

La fin de la centralisation au siège social

Fini le siège social avec ses services centraux, sa comptabilité, ses ressources humaines, son entrepôt logistique, le tout à l’endroit où l’entreprise fut fondée dans les 30 glorieuses. Beaucoup de services se retrouvent décentralisés comme les agences commerciales, les services après-vente ou les stocks de pièces détachées. La proximité des clients passe avant tout.
Beaucoup d’entreprises externalisent des services comme la comptabilité, la paye, la saisie ou l’accueil téléphonique. Il arrive donc que le siège devienne trop grand et que des besoins urgents en région se fassent sentir. Comment répondre à cette problématique ? Certainement pas par une procédure classique de construction avec achat de terrain, permis de construire, projet d’architecte et chantier de construction à faire valider par les organismes certificateurs.

Le home-office et l’uberisation du bâtiment.

La valeur d’un bâtiment de bureau est aujourd’hui étroitement lié à la connexion haut débit disponible. Certains lieux non reliés à la fibre seront désertés par les professionnels.
Même si cela ne concerne pas encore le cœur de métier, le recours à des formes « collaboratives » d’hébergement se développe :
Le home-office a constitué dans les années 90 et 2000 à utiliser comme bureau décentralisé le domicile des commerciaux, en les équipant de matériel bureautique et de communication. Ceci a permis aux entreprises de fermer des agences commerciales coûteuses. D’autres populations ont suivi comme la maintenance informatique et les fonctions supports.
Rapidement des espaces collaboratifs se sont développés dans les grandes villes permettant de louer des bureaux, des salles de conférence à l’heure, à la journée.
Les offres de location de chambre d’hôtel en journée permettent à des cadres de négocier confortablement des contrats entre deux avions sans quitter l’aéroport.
Il est à parier que bientôt les entreprises loueront sur des plateformes collaboratives comme Uber ou Airbnb, des bureaux vides ou leurs espaces inutilisés.

Les bâtiments modulaires

Le bâtiment modulaire est le produit idéal pour le chef d’entreprise qui souhaite adapter rapidement son parc immobilier. On lui livre en quelques jours un bâtiment aux normes de son activité, qu’il pourra acquérir ou louer. Il pourra à tout moment, si sa réserve foncière le lui permet, ajuster ses locaux en fonction de ses besoins. La différence entre le bâtiment modulaire et la construction traditionnelle se chiffre en euros (30% d’économie en moyenne) et en temps (un bâtiment modulaire standard est livré en moins d’une semaine contre plusieurs mois pour un chantier classique.)

En bref, même si le besoin de loger ses salariés et son activité a évolué, le chef d’entreprise a aujourd’hui beaucoup de solutions innovantes et souples à sa disposition comme le bâtiment modulaire ou les espaces collaboratifs.


Sources :

http://www.entreprendre.fr/immobilier-dentreprise-en-2015-pourquoi-les-entreprises-preferent-louer-leurs-locaux-professionnels

https://fr.wikipedia.org/wiki/Uberisation

http://www.jll.fr/france/fr-fr/etudes/le-travail-devient-lifestyle/rapport




Téléchargements Gratuits

 
0810 10 38 38

© Portakabin 2017   |   Portakabin SAS, Zone Industrielle Lille-Templemars, 8 Rue de l’Epinoy, BP 50020, 59637 Templemars, France   |   T: 0810 10 38 38