Page 6 - 119143-PK9539-FR-Reportage-Summer-2016-Magazine
P. 6

Découvrez plus de 90 témoignages clients sur www.portakabin.frFini les chefs ! L’entreprise s’organise en cercles indépendants et autogérés, un peu comme les cellules d’un corps humain. Pour ce faire, l’halocratie définit d’abord les rôles nécessaires au bon fonctionnement de l’organisation – concevoir une campagne publicitaire, prospecter les clients, embaucher de nouveaux salariés... - puis distribue ces rôles aux personnes les plus capables de les incarner. Le rôle et la personne qui l'endosse sont bien distincts afin defavoriser l’amélioration de l’organisation plutôt que la mise en cause de l’individu. Pour faciliter le travail collectif, des cercles regroupent les rôles partageant un même but. Chaque cercle dispose de l’autorité pour contrôler son bon fonctionnement. Une personne s’étant vu attribuer différents rôles (idéalement 4 ou 5) peut appartenir à plusieurs cercles, à la différences des structures managériales classiques. Avantages du système : les tâches sont attribuées en fonction destalents des collaborateurs, et ceux-ci sont autonomes et seuls responsables des missions qui leur sont confiées.Les difficultés rencontrées par le cercle, appelées tensions, sont évoquées lors de réunions de gouvernance courtes et efficaces. Chaque collaborateur peut y proposer ses solutions. Les membres peuvent notamment faire évoluer le cercle en proposant de nouveaux rôles. L’organisation devient ainsi évolutive.6


































































































   4   5   6   7   8